NMBE Queer Sujet

Queer – La diversité est dans notre nature

Exposition temporaire

L’exposition temporaire «Queer — La diversité est dans notre nature» (du 9 avril 2021 au 10 avril 2022) au Musée d’histoire naturelle de Berne jette un regard sur la diversité sexuelle et de genre, chez les animaux comme chez les humains. Cette exposition fait le pont entre la nature et la culture, entre les découvertes biologiques et les débats sociaux actuels.

Trailer zur Ausstellung «Queer - Vielfalt ist unsere Natur» FR NMBE

Le terme queer désigne les humains; toutefois, cet aspect se retrouve également de manière extraordinaire dans le monde animal. Et même le sexe biologique des humains est moins évident que nous le supposons souvent: le féminin et le masculin ne sont pas deux catégories fixes, mais plutôt deux pôles entre lesquels s’étend tout un spectre. La diversité biologique est de mieux en mieux connue et, par conséquent, la diversité sociale attire aussi l’attention. Nous voilà donc au cœur d’une évolution sociale, qui voit émerger à la fois des forces créatives et des résistances.

Les personnes qui visitent l’exposition «Queer – La diversité est dans notre nature» partent en expédition dans le «Royaume Queer», à la découverte de la vaste étendue de la diversité sexuelle et de genre, dans la nature et dans la société. Une expédition où explorer sa propre identité.

Chaque personne apporte son bagage de connaissances et d’opinions – certaines évoluent dans la scène queer, d’autres ne savent même pas vraiment ce que queer veut dire. L’exposition tente de combler cet écart en se présentant comme une offre: elle invite à remplir son bagage de nouvelles trouvailles, de nouveau savoir et de nouvelles connaissances.

L’exposition est conçue comme un paysage abstrait où se déplacer librement pour y faire ses propres découvertes. Le paysage est divisé en quatre zones, identifiables grâce au plancher de couleurs différentes. L’aventure commence par un film informatif, après lequel on reçoit son équipement: un carnet d’exposition et un crayon, pour s’orienter et documenter son expérience. Plusieurs stations et un questionnaire permettent d’explorer sa propre identité.

Événements accompagnant l'exposition (uniquement en allemand)

Verführungen

Queere Menschen entern die Ausstellung und geben eine ganz persönliche Führung. Jeweils am ersten Mittwoch und Donnerstag im Monat. Die Verführungen können auch privat gebucht werden. 

Late Night Drag

Erfolgsshow der transsilvanische Comedy Queen Ágota Dimén und Drag Queen Milky Diamond zum ersten Mal in Bern. Do, 3. Juni 2021

Kamingespräche

Im lauschigen Rahmen vertiefen wir mit spannenden Gesprächspartner*innen die Ausstellung.

Workshops

Queere Themen ganz praktisch

«Living Library» mit queeren Menschen

Die Living Library ist eine Bibliothek – mit einem feinen Unterschied: die Bücher sind Menschen. Erfahre ihre Geschichten im direkten Gespräch. Dieser Anlass wird in Zusammenarbeit mit SCI Schweiz und der Fachstelle für Gleichstellung von Frau und Mann der Stadt Bern im Rahmen des Berner Aktionsmonats «LIKEƎVERYONE» durchgeführt. Fr, 21. Mai 2021

Queere Tiere erleben

Ein Rundgang im Tierpark Bern. Erleben Sie Geschlechtervielfalt in natura! In Kooperation mit dem Naturhistorischen Museum Bern bietet der Tierpark Bern während der Dauer der Ausstellung einen Rundgang zu «queeren» Tierarten im Vivarium. Achtung: Derzeit ist das Viviarium bis auf Weiteres geschlossen. 

Offres pour les écoles

Pour les classes et les enseignants

Inscription pour la visite d'une classe d'école

Voulez vous visiter l'exposition avec votre classe ?

Toutes les informations sur la visite, les dates disponibles et l'inscription sont disponibles ici .

 

 

Workshops für Schulklassen - uniquement en allemand

Der interaktive Workshop «Queerfeldein – eine Reise in die Vielfalt unserer Natur»  zeigt die Vielfalt des Lebens auf und das Wissen darüber, dass kein Geschlecht «natürlicher» oder «echter» als ein anderes ist.

Für SuS ab 12 Jahren, max. 24 Personen. 

Der Workshop kann auch von Erwachsenen-Gruppen (Betriebe etc.) gebucht werden. 

Workshop für Lehrpersonen - uniquement en allemand

Der interaktive Workshop «Queerfeldein – eine Reise in die Vielfalt unserer Natur»  zeigt die Vielfalt des Lebens auf und das Wissen darüber, dass kein Geschlecht «natürlicher» oder «echter» als ein anderes ist.

Für Lehrpersonen

Didaktisches Material - uniquement en allemand

Ist hier aufgeschaltet.

Einführung für Lehrpersonen ins didaktische Material - uniquement en allemand

Der Kurs behandelt die praktischen Möglichkeiten um mit den didaktischen Materialien zur Ausstellung «Queer- Vielfalt ist unsere Natur» einen spannenden Unterricht im Museum zu gestalten. 

Kontakt

Wenden Sie sich an unser Team Bildung und Vermittlung für weitere Informationen. 

Votre événement

Faites l'expérience de visites privées (avec des guides queer), d'ateliers (pour les groupes, les entreprises, etc.) et d'événements dans l'exposition - veuillez contacter le responsable de la restauration et des événements ou réserver l'événement directement sur notre site web.

Qu’y a-t-il à voir?

Diversité – Dans la nature, il n’y a rien de normal

La première zone aborde l’aspect queer dans le monde animal et dans la nature: elle jette un regard détaillé sur la diversité de genre dans le monde animal (changement de genre, hermaphrodites, conception virginale, un ou mille organes sexuels). On y découvre par exemple le poisson clown, qui peut changer de sexe sur commande, le lézard Darevskia, chez qui il n’existe pas de mâles, ou le schizophylle commun, un champignon avec plus de 23 328 organes sexuels. Pourquoi de tels phénomènes existent-ils? Quelle place occupent-ils dans l’évolution – et doivent-ils avoir un sens pour l’évolution? (La station «L’évolution pour le plaisir» est dédiée au fait que, d’un point de vue évolutif strict, certains phénomènes «n’ont pas de sens», comme le sexe oral ou anal.) Les comportements homosexuels sont aussi abordés ici: ils sont largement répandus dans le monde animal et ont été observés chez plus de 1500 espèces. Et on apprend que dans la nature, il n’y a pas de règle générale de répartition des rôles pour chaque genre. Par exemple, le jacana noir a un harem de mâles, le casoar à casque mâle élève seul ses bébés et les hyènes tachetées femelles, plus agressives que les mâles, ont un plus haut taux de testostérone qu’eux.

Mondes corporels – Notre corps, cette belle pagaille d’attributs sexuels

Comme l’anglais, mais au contraire de l’allemand, le français distingue le genre (social) et le sexe (biologique). L’identité de genre est un aspect social: c’est notre propre connaissance de qui nous sommes intérieurement. Lorsque le sexe biologique ne concorde pas avec le genre, ça peut devenir compliqué.

La zone «Le Monde du corps» déconstruit le genre et jette un regard profond sur le sexe biologique – qui est plus complexe que la plupart des gens le supposent. D’un point de vue scientifique, les individus se positionnent sur un spectre qui se déploie entre typiquement masculin et typiquement féminin. Le sexe biologique des humains est déterminé par au moins sept caractéristiques. Ce secteur de l’exposition explique en outre comment le sexe biologique apparaît, et pourquoi il est apparu en premier lieu.

Dans la majorité des cas, cette diversité de genre n’est pas un problème médical, mais plutôt une richesse esthétique – ce qu’illustre Exploration de l’être, une installation photographique des artistes Daniel Bolliger und Timon Imveldt, qui entre en dialogue avec les faits scientifiques.

Énergies  – Le changement social génère des énergies, créatives comme destructives

L’humain est par nature un être culturel. Cette partie de l’exposition aborde des aspects sociaux de la question queer et les effets culturels de notre diversité biologique. Les vieilles normes et valeurs sont bouleversées, ce qui engendre des résistances, mais aussi qui génère une énergie constructive, par exemple dans les langues, dans la culture – et dans plusieurs vies individuelles. Une station comportant sept biographies et un questionnaire sur la langue et l’identité offre un éclairage de ces forces; la station «Moteur créatif» donne un aperçu de la grande diversité des cultures queer, et «Forces destructrices» éclaire la réalité de la discrimination et des violences que vivent encore beaucoup de personnes queer. A L’«Arbre des confessions», quatre personnes inquisitrices et curieuses, dont le psychanalyste Peter Schneider, répondent à quatre questions pertinentes – par exemple au sujet de ce qui est naturel ou de la question queer dans la Bible.

Futur – C’est ainsi que demain nous penserons au genre et à la sexualité

Sur la galerie, les personnes qui visitent l’exposition pourront non seulement jeter un coup d’œil sur l’exposition d’en haut, mais aussi voir vers l’avenir. De quoi aura l’air notre société dans vingt ans? Nous abordons ici deux sujets brûlants (les sports et les hommes qui auront des enfants), et laissons le dernier mot de l’exposition à la jeunesse, qui façonnera la société de demain.

Qu’est-ce qui est particulier dans cette exposition?

Culture et Nature

Il ne s’agit certainement pas d’une exposition typique pour un musée d’histoire naturelle, puisqu’elle fait un pont entre la nature et la culture. Elle ne considère pas seulement le monde animal et l’humain comme des êtres biologiques, mais elle fait une place aux dimensions culturelles et sociales du sujet abordé. 

Mon expédition personnelle

Il s’agit aussi de mener une réflexion personnelle en visitant. C’est pour cette raison que vous recevrez un carnet d’expédition qui vous incitera à noter vos points de vue et à questionner votre propre identité. Vous pourrez même laisser des traces de vos idées dans l’exposition.

Sens de la visite

L’exposition n’est pas construite de manière linéaire. Il n’y a aucun chemin préétabli à suivre. Puisqu’il s’agit d’une expédition, tout le monde y trouve son propre chemin.

Recommandation d’âge

L’exposition est recommandée aux enfants à partir de 12 ans, puisque c’est à partir de cet âge qu’elle sera compréhensible et riche. Mais il n’est pas interdit de la visiter avec des enfants plus jeunes.

Animaux vivants

L’exposition présente également des animaux vivants, tous traités dans le respect de leur bien-être. L’aquarium d’hippocampes a été conçu et est entretenu par le Tierpark Bern. 

 

Vivre l’expérience d’animaux queer

Voyez la diversité de genre en pleine nature! En coopération avec le Musée d’Histoire naturelle de Berne et pendant la durée de l’exposition, le Tierpark Bern offre une visite guidée du vivarium, autour du thème des espèces animales queer (l’admission est incluse dans le prix de celle de l’exposition).

Attention : Actuellement le Viviarum est fermé pour une période indéfinie. La visite ne peut être effectuée que lorsque le Vivarium est ouvert. Plus d'informations sur le site du Zoo de Berne.

Mentions légales

Impressum

Gesamtleitung

Christoph Beer

Projektleitung

Katharina Weistroffer

Konzept

Peter Auchli, Timon Imveldt, Simon Jäggi, Christian Kropf, Thea Sonderegger, Katharina Weistroffer

Wissenschaftliche Kuration

Christian Kropf

Ausstellungskuration

Simon Jäggi

Steuergruppe

Nino Fund, Henry Hohmann, Bernhard Pulver, Michael Schorer, Detlef Vögeli, Flavia Wasserfallen

Gestaltung

Szenografie

Peter Auchli, Thea Sonderegger

Visuelle Gestaltung und Illustrationen

Thea Sonderegger

Grafik

Jonas Oehrli

Präparation

Sirpa Kurz, Constantin Latt, Angélique Oberholzer, Sarah Rainer-Pranter, Martin Troxler

Inhalt und Text

Texte

Simon Jäggi, Christian Kropf

Interviews

Simon Jäggi

Lektorat und Korrektorat

Henry Hohmann

Übersetzungen

Supertext, Henri-Daniel Wibaut, Eva Reynolds

Mitarbeit «Identitätsquiz», «Komplimen-Tier»

Piet Baumgartner, Lukas Frei, Anna Rosenwasser

Transkription

Lomotion AG, Effie Kammer

Künstler «Wesensreise»

Daniel Bolliger, Timon Imveldt

Mitarbeit «Kreativer Motor»

Timon Imveldt

Medien

Multimediakonzept und Interaction Design

Peter Auchli

Filme und Schnitt

Lomotion AG

Audio

Peter von Siebenthal, Projektstudio GmbH

Sprecher*innen

Fabienne Biever, Noah Egli, Barbara Heynen, Marie Omlin, Milva Stark, Diego Valsecchi

Interviews

Audrey Aegerter, Paula Angst, Kaspar Blumenstein, Marianne Dahinden, Henrik von Dewitz, Dominik Dummermuth, Jael l'Epplattenier, Henry Hohmann, Tanja Krones, Daniel Kuhn, Soukey Mboup, Deborah Mühlebach, Marie-Lou Nussbaum, Monika Risse, Peter Schneider, Achim Steffen, Pöili Vaucher, Zéphyr Vaucher, Mathias Wirth, Florian Zbinden

Schauspiel und Mitarbeit Intro

Jovana Hitz

Model Plakat

Jovana Hitz

Öffentlichkeitsarbeit

Bildung und Vermittlung

Katharina Lienhard, Andrea Röhrig, Martin Ryser

Mitarbeit Bildung und Vermittlung

Félix Duméril, Basil Huwyler, Diego Valsecchi

Marketing und Kommunikation

Sonja Delz, Anna-Pierina Godenzi, Simon Jäggi

Pressefotografie und Dokumentation

Nelly Rodriguez

Rahmenprogramm

Sonja Delz, Anna-Pierina Godenzi, Simon Jäggi, Katharina Lienhard

Technik und Bauten

Möbelbau und Objektmontage

Markus Holzer, Stephan Schlup

Bauten

Gratschi Jud

Elektro-und Technikarbeiten

Christian Bähler, Marc Bähler, Denise Mast

Bodenlegearbeiten

Daniel Stern

Lichtplanung

Mati AG

Animatronic «Red Queen», «Identitätsquiz»

Renato Grob

Grafikproduktion

Lettra Design

Maler und Tapezierarbeiten

Burkhard & Co, Thomas Schmutz

Dank an Hannes Baur, Philipp Brunner, Jürg Hadorn, Roman Heggli, Stefan Hertwig, Anette Kuhn, Eike Neubert, Lukas Rüber, Manuel Schweizer, Valentina de Vos, Klaus und Lise-Lotte Wechsler, Mirjam Werlen, Fredy und Gaby Zbinden

 

Naturhistorisches Museum Wien, Naturhistorisches Museum Basel, Senckenberg Forschungsinstitut und Naturmuseum Frankfurt am Main, Stapferhaus Lenzburg, Tierpark Bern, Queerbooks